«

»

Imprimer ce Article

La décoration de votre local de jeu

A ce stade, votre local de jeu est tout ce qu’il y a de confortable et fonctionnel. Rien ne parasite l’ambiance que vous allez pouvoir donner à votre local, il est temps de tout décorer pour suggérer la/les ambiance(s) que vous voulez introduire dans la pièce.

Pour décorer votre local tout en respectant votre ambiance de jeu, vous devrez d’abord vous poser une question :

Jouez-vous toujours dans cette pièce à des jeux dont l’ambiance est proche ?lan

Si ce n’est pas le cas parce que vous jouez à divers jeux ayant des ambiances vraiment différentes (horreur, super héros, med-fan etc.) essayez de garder une déco. neutre

Si vos ambiances de jeux sont toujours sensiblement les mêmes, vous pourrez fortement insister dans une allant dans le sens de cette ambiance.

La décoration de local neutre

Si vous jouez dans votre local à plusieurs jeux nettement différents du point de vue du contexte et de l’ambiance, je vous conseille d’opter pour une décoration plus “neutre” afin de ne pas dénaturer votre ambiance dans les moments où vous jouerez à un autre jdr ne cadrant pas trop avec votre décoration. (exemple de dénaturation : vous jouez dans une pièce pleine de posters du seigneur des anneaux, d’armes en latex et de belles plantes alors que vous faites un Cyberpunk urbain.)

Avantages :
- Comme nous venons de le voir, lorsque vous décorez votre local de cette manière, vous aurez l’avantage de pouvoir jouer à tout jdr sans pour autant dénaturer leur ambiance propre.
-Si vous optez pour une déco. neutre, inutile d’aller plus loin ; les conseils d’aménagements ci-dessus suffiront.

Inconvénients :
-mouais, c’est pas très folichon-folichon tout ça hein ?

La décoration de local orienté vers une ambiance particulière

Commencez à enfiler votre tenue de travail et à casser votre tirelire, là c’est un peu plus excitant.

Avant de commencer, posez vous cette question : vivez-vous avec des gens un tantinet maniaque ou adepte du Feng Shui ? Si oui, Aïe ! Aïe ! Aïe ! Il faudra peut-être renoncer à vos projets, sauf si :

-Vous disposez de temps et de motivation pour ranger votre local après chaque séance de jeu (oui, vous savez, vers 4-5 heures du matin quand même vos chaussettes sentent la clope grâce à vos joueurs).
-Vous jouez dans un local qui vous est réservé.
-Vous pouvez soudoyer vos proches ou les faire disparaître. ;]

Cette question résolue, vous pourrez commencer à réfléchir sur votre décoration…

Pour une déco de type château

Si vous en avez les moyens, vous pouvez faire dans le genre château (par exemple si votre sol est carrelé ou parqué) en décorant votre local avec des tentures éparses accrochées au mur, illustrées ou non (essayez les brocantes, votre grand-mère, le grenier ou un magasin de tissus). Si vous en avez, c’est le moment de sortir vos armes/armures de GN pour les accrocher aux murs ou les disposer sur des valets. Pareil pour les boucliers ou de GN. N’oubliez pas la vieille carte de votre monde accrochée sur un mur, ni les bougeoirs en fer sur pieds (une dizaine d’Euros à tout casser).

Plus généralement, si vous avez des statues grossièrement taillées, des objets en fer, amulettes, blasons, etc. C’est le moment de vous en souvenir. Pareillement, une vieille bible centenaire ou de vieux grimoires de cuisine reliés façon ancien temps pourront décorer vos étagères ou caler votre écran de jeu par soir de grand vent.

Si vous n’avez pas de statuettes et que vous aussi trouvez ces gargouilles en résine hors de prix, mettez-vous à la sculpture sur béton cellulaire, c’est pas super compliqué, ça se taille super bien, se scie idéalement avec une scie à bois, se grave, ponce, peint etc. Cerise sur le gâteau, c’est pas cher.

Zieutez le rendu :

Photo-Photos statues

Dans un château, il est fréquent de trouver des cordages, des structures en fer forgé et en entrelacs de métal (porte-torches, poulies, rouleau de corde posé au sol) si vous disposez de ce genre d’objets : servez-vous en pour la décoration. Si vous avez la chance de disposer d’un vieux tonneau de bois cerclé de fer, après une petite séance de ponçage, vernissage, il retrouvera une seconde vie dans votre local comme table improvisée, repose pied etc. Enfin, vous pouvez aussi introduire une ou deux plantes vertes histoire de détendre l’atmosphère à condition de placer vos pots à des endroits stratégiques (comprenez “loin des mégots de clope de vos joueurs fumeurs).

Pour une déco

Place à la nouvelle technologie !! (…) Les ambiances futuristes se prêtent magnifiquement à un cadre entouré de technologie. Ainsi n’ayez surtout plus honte de vos chaînes hi-fi au design épuré, de vos ordinateurs ou de vos platines diverses (surtout si vous en faite des accessoires “en jeu”). Pour le reste de la déco, pensez à récupérer/acheter un ou deux poster futuristes ou assez trash pour évoquer votre ambiance de jeu. Pensez aussi design, ou trash, disposez ça et là vos objets divers à condition qu’ils évoquent le futur ; à vous de voir si vous le voyez clean, plein de presse-agrume aux formes originales, de briquet aux formes techniques, de sculptures épurés etc. ou plutôt “Trashy-” avec des plaques de composants électriques récupérées dans une vieille radio des années 60 et des masques à gaz, vêtements de cuir etc.

Avec un peu d’imagination, vous pourrez mettre à table un simili cocktail Molotov fait avec une vieille bouteille de verre, un lambeau de tissus blanc et à moitié rempli d’eau avec un soupçon de sirop de pèche/pomme/citron (fermez-là avec un bouchon de liège camouflé par le tissus histoire qu’elle ne ruine pas les dernières feuilles de perso encore lisibles à votre table.

Autre idée pour vous qui êtes harcelé par tout ces fournisseurs d’accès Web qui n’ont pas compris que vous êtes câblé depuis bien longtemps avant l’invention du tissus. Vous avez peut-être conservé tous ces CD inutiles qu’ils vous envoient avec l’obstination d’une mouche cherchant une sortie dans une vitre. Je me souviens, à l’époque vous avez du vous dire un truc du genre : “Boaf ! Peut-être qu’un jour ils me serviront…” Et bien oui, prenez tous ces CD, procurez-vous une ou plusieurs bombes de peinture et bombez moi en les faces “publicitaires” histoire de leur donner une apparence bien neutre. Voilà, vous avez une petite base pour la déco de votre table (à empiler négligemment dans un coin). Virez les CD accrochés à des fils de pèche pendant de votre plafond, ceux que tonton Lulu avec sa voiture tondeuse à accroché là, ça manque de “punk attitude” (sauf si le kitsch c’est “votre-vie-votre-passion” 🙂 .

Vos pistolets, AEG etc. à bille de plastique (soft-air guns) seront le bien venus déposés sur une étagère ou accrochés dans leur holster au mur, à condition de les avoir soigneusement déchargé et d’avoir évacué toutes les billes disponibles de votre local (on les connait tous les joueurs farceurs et maladroit de 4h du matin !). Ah, n’oubliez pas de faire de même avec les batteries des dits flingues, vos Gearbox vous remercieront.

Enfin, n’hésitez pas à poser dans un coin un pan de pâte à modeler de couleur grise/blanche/jaunâtre. dans lequel vous aurez enfoncé un morceau de circuit imprimé quelconque et un ou deux fils électriques : ho ! La belle charge de C4 ! Si vous faites un minimum dans le ou la récupération, vous saurez agrémenter le tout d’une DEL clignotante du plus bel effet. ;]. Enfin n’oubliez pas votre vieux clavier d’ordinateur cassé ou votre vieux synthé accroché sur un mur/posé quelque part, ni votre guitare/basse électrique dans son présentoir.

Pour une déco Horreur

Aïe ! Ca se corse un peu, la déco horreur efficace ne se résume pas uniquement selon moi à une débauche de statues bon marché en résine.

Au contraire je pense que la déco horreur réussie est plutôt celle qui suggère l’inconnu, le baroque. Ainsi, si vos statuettes de gargouilles ou de Hellraiser trouveront tout de même une place dans votre local, essayez de dégoter un vieux coffre et/ou de petits coffrets en bois d’allure neutre. Disposez le tout ça et là dans la pièce en les laissant fermés à clef ou désespérément vides. Remplacez vos ampoules par des spots jaunes, verts ou bleu qui donneront une ambiance ternie à la pièce (à vous de juger de la proportion entre couleurs de spots pour concilier ambiance et facilité de lecture des fiches de perso et des résultats de dés).

Vous pouvez aussi récupérer le crâne humain en plastique de votre oncle prof de bio ou ses pièces détachées du corps humain en résine. autre idée : récupérez de vieux sacs de toile en jute et remplissez les avec un drap ou des ballons gonflés d’air et laissez-les trainer dans un coin (qui sait ce qu’il renferme maintenant ?

Pour le reste de la déco, n’oubliez pas le chapelet de gousses d’ail qui donnera toujours un excellent effet, les bougeoirs baroques, les vieilles lampes aux abats jours en tissus déchirés. Avec un peu de temps, vous pourrez récupérer de vieux bocaux de conservation en verre, les remplir d’eau colorée ou mieux, de gel coloré (poudre à dissoudre dans l’eau) et y placer un spécimen de lézard en caoutchouc, d’araignée en plastique, de tentacule en résine ou une main en latex etc. Posez le tout sur une étagère mise en valeur par un spot : effet garanti. Les vieux parchemins couverts d’inscriptions impies seront à réserver à la déco des murs ou de la table.

Si vous êtes sûr de ne faire hurler personne, vous pourrez aussi arracher des morceaux verticaux de la tapisserie de la pièce et les laisser à demi déchirés, pendouiller négligemment ça et là, comme dans ces vieux films d’horreur.

Encore plus exotique pour les murs, avec un instrument adapté, vous pourrez lacérer les murs aux abords des fenêtres, des portes de manière à imiter des griffures d’ongles humains qui auraient frénétiquement gratté à cet endroit pour s’échapper (respectez simplement les écarts entre les marques en vous basant sur l’écartement de vos doigts), pour les plus mordus d’entre vous, vous pourrez même pousser l’angoisse jusqu’à laisser de fine trainée de peinture brune-bordeaux sur les marques façon sang coagulé et/ou incruster avec un peu de colle des morceaux de faux ongles récupérés dans un magasin de farce et attrapes, j’aime autant mieux vous prévenir : à ce stade les autres habitants des lieux seront probablement en train de prévenir la gendarmerie ou se mettrons en quête d’une arme improvisée ‚ juste-au-cas-où- ;).

Si vous n’avez pas peur de choquer légèrement vos joueurs vous pourrez aussi photocopier/imprimer de vieux clichés médicaux en gros plan de divers maladies ou d’interventions chirurgicales que personne n’aimerait regarder, un peu comme certains plan qu’on peut apercevoir dans le film Se7en. Puis, vous pourrez les accrocher ça et là sur les murs. Sur ce point, gageons qu’une recherche autour des termes “medical freak”, “freaks” dans google image pourvoira déjà suffisamment à vos macabres besoins.

Plus exotique : une vieille pelle décrottée et appuyée contre un mur. Si vous ne pensez choquer personne, vous pourrez employer certaines références chrétiennes, traditionnellement dernier rempart de film d’horreur contre les exactions des monstres impis qui rodent dans vos scénarios. Choisissez votre vieille bible cinquantenaire, ce chapelet de prière ou ce crucifix etc. (veillez préalablement à ne choquer aucune conscience ou conviction, parlez-en peut être avec vos joueurs et votre entourage avant d’opter pour ce genre de déco.)

Les références psychologiques à l’enfance des joueurs ont aussi souvent un bon impact : la porte de placard entre ouverte, le vieux nounours “disséqué” et accroché au mur. Dans le genre plus trash, vous pourrez disposer près de votre écran, bien en évidence, une tronçonneuse hors service. Côté végétation, les branches de lierre agrafées soigneusement au mur seront du plus bel effet, et d’une manière générale, toutes les vieilles plantes en pot moches et envahissantes ou au contraire totalement fanées disposées ça et là et qui frôleront légèrement et sournoisement les chevilles de vos joueurs en été, au moment ou ils s’y attendront le moins.

Pour une déco Cthulhienne

Basez-vous simplement sur le genre de déco d’horreur abordé ci-dessus, mais en y rajoutant des éléments évoquant la géographie et la chronologie des éléments de votre scénario/campagne. Une mappemonde terrestre y sera toujours d’un excellent effet (sans parler de son utilité !), surtout si elle est lumineuse (ampoule à l’intérieur). De même de vieilles photos, cartes géographiques d’époques récupérées sur le net et imprimées en noir et blanc, disposées dans des cadres ou accrochées aux murs donneront un cachet intéressant à la pièce.

Pour ce qui est de la chronologie : de vieux journaux, calendriers d’époque donneront le ton (zieutez cette page qui présente des éditeurs en ligne de coupure de presse ou celui-ci pour farfouiller dans des archives de presse). Pour les photos, google image reste l’un de nos plus fidèle serviteur.

Pourune déco Forestière

Et oui, vous avez bien lu : forestière ! Ce genre de déco se prête particulièrement bien aux jeux féériques ou à des campagnes plutôt rurales de jeux med-fan. Il serait tout de même plus commode de disposer d’une pièce qui ne craint pas trop les salissures si vous optez pour ce thème. Non pas à cause des 23 tonnes de terreau graviers que vous allez épandre sur le sol, mais plutôt à cause des dépôts d’écorces ou de bois que vous allez semer tout au long de l’aménagement de votre salle, préférez donc une pièce carrelée à un salon Louis XVI avec une moquette blanc cassée. Quelles sont vos possibilités pour aménager une pièce façon forêt ? Naturellement, ce sera le moment de ramener toutes vos plantes en pot, mêmes vos fleurs en papier/plastique etc. et de les déposer au pied des murs, à même le sol, mais aussi sur les meubles. Pour les murs et le plafond, 2 possibilités intéressantes qui peuvent être utilisées conjointement : Le lierre agrafé et la toile de camouflage militaire.

Avant tout, ne vous lancez dans cette déco que si les couleurs de vos murs sont relativement neutres (évitez le rouge fluo, le jaune canari des îles ou la tapisserie “Picsou et les castor juniors” aux motifs intéressants).

-Le lierre Vous pourrez le récupérer un peu partout en zone rurale et/ou urbaine, poussant sur une façade d’immeuble, un arbre etc. Prenez cependant garde à ne pas déranger les propriétaires des lieux qui affectionnent parfois (pour d’obscures et cthulhiennes raisons) ces plantes grimpantes et ne comptaient pas s’en débarrasser.

Une fois récupéré, il va s’agir de doucher un peu vos trophées, histoire de ne pas ramener dans votre local une ribambelle de nouveaux locataires indésirables : Madame araignée, monsieur escargot, les frères poux et leur cousin cafard. Bon, pas de quoi être parano votre lierre est sûrement clean, mais nettoyez-le un petit peu, vous aurez au moins bonne conscience (passage sous jet d’eau ou immersion dans un bain d’eau, ou bichonnage à l’éponge). Et non, ce ne sera pas une si bonne idée que d’asperger d’un mélange soude + insecticide + savon de Marseille votre plan de lierre, en tout cas pas si vous voulez qu’il garde ses feuilles.

Bon, vous avez vos branches de lierre ? Et bien voilà, maintenant vous pouvez les agrafer sur vos murs, poutres etc. de manière à donner l’illusion qu’ils ont poussé de votre plancher pour grimper sur vos murs. Chouette non (tant que vos parents n’ont pas découvert que leurs murs sont truffés d’agrafes qu’il faudra retirer au pied de biche) ? Et n’hésitez pas à faire passer vos branches de lierre par dessus vos éventuelles étagères, tableaux etc. l’impression d’envahissement végétal n’en sera que plus grande.

-La toile de camouflage militaire Bon plan ! Elle se présente sous forme d’un grand filet en cordelette verte (comme un filet de pêche vert) sur lequel on a fixé des centaines de morceau de toile découpée de couleur kaki, vert, gris sombre, brun etc. Il en existe des tas d’autres formes, mais bref, du camouflage militaire de forêt.

Là vous me direz : C’est pas en vente ce truc là ?! Hé bien si ! Cherchez mieux ! Eric en a trouvé dans un surplus équipement (magasin des surplus militaires) en vente au mètre pour un prix assez raisonnable (sauf pour votre banquier qui n’a décidément pas le sens du record), de plus, si vous avez eu la bonne idée d’être riche en naissant, il doit bien y avoir 244335 boutiques online capable de vous en vendre sur le net.

Voyez large dans votre achat, car en plus d’en recouvrir les murs, vous pourrez en recouvrir votre plafond pour un effet VRAIMENT excellent ; à ce stade, l’effet d’immersion est vraiment trop bon, mais vous pourrez encore l’améliorer avec VOS idées (cessez d’agiter votre tirelire et continuez la lecture ;-).

Commencez par fixer votre toile de camouflage aux murs en utilisant des agrafes solides, pistolet à agrafes quasi-indispensable (comme pour le lierre). Si vous utilisez conjointement le lierre et la toile, essayez simplement de laisser le lierre par dessus (vous pouvez aussi l’entrelacer entre les mailles du filet). Avec le filet, vous pourrez aussi vous permettre d’emprisonner un ou deux objets derrière ses mailles (un vieux squelette de biologie en résine, une applique de style celtique, une rune, une vieille arme de GN etc. Pour donner l’effet de vieilles choses oubliées depuis des lustres. Pour ce qui est du plafond, optez pour l’absence de décoration, ou la toile de camouflage. Comme je vous le faisais remarquer, vous pourrez améliorer cette bonne base de déco forestière de plusieurs manières :

-les toiles d’araignée factice ; disponibles dans tout bon magasin de farces & attrapes, elles feront toujours leur petit effet déposées savamment entre vos branches de lierres ou sur vos filets de camouflage. ATTENTION : veillez à les garder LOIN des endroits de passage, de vos joueurs et de tout cendrier farceur : elles peuvent facilement s’enflammer pour constituer le début d’un incendie tout à fait digne d’intérêt.

-les spots de plafond, les tubes néons ; cachés derrière un pan de toile, un(des) spot(s) peut être une riche idée, surtout si le spot en question est relié à un variateur accessible depuis votre poste de MJ, il sera camouflé de l’oeil du joueur, et donnera une lumière tamisée des plus agréable. Vous pouvez aussi opter pour un néon, coloré ou non (attention, la lumière des néons peut être un peu trop crue à votre goût). Vous devrez vous rappeler que les néons ne souffrent pas de variateurs, ils sont allumés ou éteints, pas d’entre deux. Seule précaution à respecter impérativement : attention à ce que la chaleur dégagée par vos sources d’éclairages ne risque pas de faire brûler un pan de toile trop proche ou un morceau de toile d’araignée un peu suicidaire. Gardez bien en tête que votre lampe ne sera pas allumée 30 secondes, mais bien pendant des heures. Le bon plan si vous avez un faux-plafond est d’utiliser des spots de plafond “enfermés” dans des cylindres à insérer dans votre plafond. De plus, il me semble qu’il existe une gamme de spots ne dégageant que très peu de chaleur. Rappelez vous enfin que même si les néons ne semblent pas dégager de chaleur, ce n’est pas le cas de leurs supports que j’ai souvent senti se réchauffer un peu trop à mon gout.

-Les lianes : il vous reste un peu de lierre et votre plafond est recouvert par de la toile de camouflage, c’est bon, vous pourrez y fixer entre les mailles l’extrémité d’une branche de lierre ou carrément d’une liane récupérée en forêt (si ! si ! cherchez bien, il y en a même dans nos forêts tempérées !). Elle pendouillera depuis votre plafond “végétal” donnant un aspect lugubre à souhait (bon, à ce stade, 80% de vos joueurs se moqueront de vous et de vos idées ridicules, les 20 % restant étant bien trop occupés à jouer au gibbon avec les lianes ou à tester leur nouveau prototype de “liane-accroche-bourse-à-dés” ; prenez une pelle et rappelez-leur que vous êtes là pour faire du JDR, et que le JDR, C’est SUPER SERIEUX !! 😉

-le faux tronc d’arbre : Pour ce genre d’accessoire il vous faudra plus de patience et de talent que pour les autres recettes. Il s’agit de réaliser un faux tronc d’arbre qui grimpera le long d’un de vos murs, ou une souche imposante qui “trônera” dans votre pièce de local de jeu. Pour réaliser vos envies, vous aurez besoin d’une structure de base à votre arbre : planches de bois + fils de fer + tout ce que vous trouverez capable de “remplir” l’intérieur de votre arbre. Ensuite il vous faudra quelques bombes de mousse expansive (magasins de bricolage), deux ou trois bombes de peinture verte/brune/noire, cette mousse sera à appliquer EN PLEIN AIR sur votre structure, afin d’imiter une sorte d’écorce. Procédez en plusieurs fois pour l’application en gardant à l’esprit que la mousse est comme tout corps terrestre soumis aux lois de la gravité et risque de couler si vous l’appliquez sur une structure verticale, alors travaillez à l’horizontale. Une fois le tout bien sec, peignez à la bombe de peinture noire ou vert/brun foncé (la sous-couche) puis bombez les reliefs d’une couleur un peu plus claire (inspirez-vous de photos d’arbres). Enfin, vous pourrez saupoudrer à divers endroits la peinture fraîche d’un peu de flocage pour décors de trains électriques et rajouter quelques lichens de modélisme ça et là pour obtenir un tronc/souche bien sympathique. Maintenant, aménagez le tout dans votre local (clous/vis/agrafes ou colle), tadaaaaa !!! Votre arbre à poussé dans la pièce et ne requiert pas d’eau ni de soleil.

Pour une déco d’atelier magique (sorcière, alchimiste, magicien)

J’espère pour vous que vos grands-parents disposent d’une cave/grenier/débarras dans leur habitation, car pour ce genre de déco, nous aurons besoin d’un tas de vieux trucs, du bric-à-brac, de vieux outils bizarres (oui, vous savez, ceux en bois-métal dont on ne sait jamais vraiment à quoi ils servent [Quoi ? un éclaircisseur de pipe à tournevielle ?]) et autres chaudrons/pots etc. qui trouverons dans vos mains une seconde vie.

A défaut de grands-parents ayant développé un complexe d’écureuil, vous pourrez toujours faire les marchés au puce / vides greniers locaux en faisant bien attention de ne pas vous faire escroquer (au besoin, je vous filerais les coordonnées de Jessye , reine du détroussage légal de chaland ;-).

L’idée est de donner une impression d’ancienneté à votre pièce (vieux meubles, vieux accessoires etc.). Disposez ça et là vos vieux outils récupérés, essayez de ne pas faire ça de manière désorganisée, mais plutôt par groupement d’objets dans un coin bien précis, un peu comme une table d’opération.

récupérez des râteliers à bocaux que vous fixerez aux murs et que vous garnirez de bocaux en terre cuite couverts d’étiquettes parcheminées aux noms étranges : Laudanum, Mandragore, Yungii de Funghott, Démosar Filifage etc etc. (inspirez-vous des noms de plante en usage dans votre monde de jeu).

Vous pouvez aussi récupérer de petits flacons d’encre en verre munis de bouchons en liège et remplis de choses bizarres comme du sirop de menthe/orange, des herbes aromatiques aux formes peu communes (allez dans votre boutique turque préférée si vous ne voyez pas encore de quel type de plante je parles), des pétales de rose, des petits lézards/chauves souris/araignées/fourmis/rats en caoutchouc baignant dans de l’eau avec quelques gouttes de colorant alimentaire, des pierres brillantes, des morceaux de charbon, des bouts de lichen de modélisme etc. pensez à tout ce qui peut évoquer des composants de sorts ou ingrédients magiques. Sortez vos pots, bouteilles de terre et disposez-les à même le sol, contre les murs, sur des étagères ou dans de vieilles caisses de bois.

N’hésitez pas à récupérer des animaux empaillés chez votre oncle taxidermiste (bon, je sais pas pour vous, mais perso je trouve que les animaux empaillés, c’est vraiment ! Ouvrez les yeux mince ! Ce sont des cadavres tout secs ! Yeearrrrk !), des bois de faon chez votre cousin chasseur ou des gueules de poissons séchées chez votre parrain pêcheur (ce genre de truc pas très rassurant évoque à merveille un atelier de sorcière bien , de même qu’un tapis de fourrure sur le sol ou accroché à un mur – ATTENTION N’UTILISEZ JAMAIS DE FOURRURE SYNTHÉTIQUE EN GUISE DE TAPIS, C’EST EXTR√äMEMENT INFLAMMABLE ! et les pompiers de la ville de MUNSTER en savent quelque chose).

N’oubliez pas non plus vos plus belles bestioles en caoutchouc disséquées qui évoqueront les derniers sujets d’étude des lieux.

Puisque cet antre a pour principale vocation l’étude de la magie, n’oubliez pas d’accrocher des plantes étranges qui sèchent sur des rangées de vieilles ficelles pendues au plafond (fleurs quelconques, touffes d’herbes hautes etc.).

Pensez aussi aux indispensables parchemins de formules magiques trainant ça et là, aux vieilles bougies fondues sur un crâne humain en plâtre acheté 5 Euros dans une boutique de souvenirs kitch. Les pentagrammes ne sont pas chers quand on les fait à la craie (ne vous sentez pas obligé de couvrir la pièce de l’éternel pentagramme inversé satanique si banal et un peu ridicule à la longue ; soyez plus imaginatifs, inspirez vous de dessins récupérés sur le net, variez vos couleurs de craies (2-3 max par dessins car utiliser plus de couleurs vous rapprocherait inéluctablement de vos vieux gribouillage de maternelle).

Placez stratégiquement vos vieilles cannes de marche à la poignée ciselée (de bons bâtons de magiciens), vos lampes à pétrole (testez-les en plein air avant pour éviter de bêtes risque d’incendie) et vos objets en résine divers qui évoqueront de splendides objets/reliques magiques ou un familier attentif, perché sur une étagère.

Il va de sois que si vous disposez d’un vieux balais façon sorcière , il sera du plus bel effet, adossé dans un coin de la pièce. (avec des rameaux d’arbuste noirs en guise de brosse [il me semble qu’on peut en acheter dans les IKEA, rayon jardin/extérieur, mais ils semblent assez facile à faire soi-même]). Fin du fin, si vous savez comment vous procurer de la “carboglace”, faites très attentions à vos doigts, et munissez-vous d’un chaudron et d’eau chaude ; en deux coups de cuillère à pot, vous aurez un authentique chaudron de sorcière toussant sa fumée épaisse qui se rependra sur le sol. (Cherchez dans un moteur de recherche sous ” carboglace ” pour obtenir les modalités d’utilisations et de fourniture du matériel.)

Sinon pour la déco de votre table, vous pourrez aller faire un tour sur la page correspondante dans cette même rubrique.

Article(s) connexe(s)

Lien Permanent pour cet article : http://www.ajdr.org/accessoires/la-deco-de-votre-local-de-jeu-2nde-partie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>