«

»

Imprimer ce Article

Vous imprégner du vocabulaire en rapport avec votre jeu

Si vous voulez vraiment faire la différence en matière de description, je vous conseille d’utiliser un réellement approprié à votre type de jeu, pour vous, tout le boulot va se passer avant la partie, c’est à ce moment que vous allez devoir vous « mettre dans le bain ». Ce , vous allez l’acquérir avant tout par la lecture. Attention lorsque je parle de , je ne fais déjà plus allusion aux termes techniques de votre JDR (PVs, Pex, Ego, CAF, etc.), ni aux noms propres revenant dans votre monde de jeu (lieux, personnalité, évènements mythes etc.), je fais tout simplement allusion à la manière de parler en employant des mots appropriés à l’ambiance que vous souhaitez donner.

Explications :

En gros, disons que lorsque vous disposez de plus de mots dans votre esprit, il devient plus facile de choisir le bon pour introduire des nuances et mieux faire ressentir des émotions à vos joueurs. Maintenant, pour ceux qui désirent en savoir un peu plus sur la communication au moment d’une description de JDR, allez voir la partie théorique avant de revenir ici pour la pratique…

Où enrichir votre vocabulaire ?

évidemment, le premier endroit où vous pourrez puiser un vocabulaire cadrant avec vos sera votre librairie préférée. En effet, il faudra surement vous tourner vers des romans pour vous imprégner du style et du vocabulaire de votre monde. Bien sûr, si vous pensez pouvoir assurer rien qu’en lisant votre livre de règles, ce sera déjà un bon début. Mais honnêtement, si vous avez la chance de faire jouer à un jeu de rôle inspiré d’une œuvre littéraire, il serait vraiment dommage de passer à côté.

Je dois surement enfoncer des portes ouvertes, mais on ne le répète jamais assez : lire ce genre de romans vous apportera un style plus efficace, un vocabulaire adapté, mais avant tout cela vous permettra de mieux cerner votre monde de jeu et vous aurez une meilleure idée de l’ambiance que vous pourriez exporter vers votre table de jeu. Pensez par exemple à 7th Sea, jeu de cape, épée et piraterie, vous sentez-vous d’attaque pour décrire la vie à bord d’un navire ? Il serait peut être bon de vous regarder quelques films sur la piraterie, et lu deux ou trois recueils écrits sur la vie à bord d’un trois mats.

En bref, pour les étourdis, sachez que les JDR inspirés de romans sont légion. En voici quelques-uns accompagnés de liens pour ceux qui voudraient en apprendre plus.

Hawkmoon & Elric http://perso.wanadoo.fr/lesheretiques…
Cthulhu http://www.yfolire.net/sf/liste.php?rech4=226&zone4=aut..
Vampire la Mascarade http://www.hexagonal.net…
Le jdr des Terres du Milieu http://the.middle.earth.free.fr/…
Star Wars http://www.swg1.net/histoire/ue/univers-etendu
Lyonesse http://vance.jack.free.fr/jv_lyon.html
Ambre http://fr.wikipedia.org/wiki…
Warhammer 40K http://www.scifi-universe.com/…
Warhammer http://www.scifi-universe.com/…

Vous pourrez aussi trouver une source non négligeable de vocabulaire et de notions intéressantes du point de vue de la description dans de nombreux magazines, et je ne parle pas que des revues spécialisées (Casus, Backstab etc.) mais aussi d’autres revues au caractère historique, scientifique ou encore géographique.

Dans le même sens, vous trouverez de nombreux mots nouveaux dans les livres restants, alors, n’hésitez pas pour passer quelques heures dans une bibliothèque à potasser des légendes locales sur une région avant de vous lancer dans une campagne de Vampire – Dark Ages par exemple.

Voici pour cette occasion, voici une petite liste d’illustration pour le vocabulaire médiéval classé par thème. Il ne s’agit pas cette fois de mots fréquemment utilisés à notre époque, mais ils pourront surement vous servir à maitriser des parties plus ” couleurs locales ” !

Type Expression Sens
Divers ainmy ! exclamation de douleur
Familier Coquebert Impertinent (injurieux)
Divers Garolf créature de légende mi homme, mi loup
Divers Glander Aller secouer les branches de chêne pour faire tomber des glands qui irront nourrir les cochons
Lieu Bordèlerie Bordel
Lieu un rabardel Repaire de voleurs
Loi Were Amende payée par un meurtrier à la famille de sa victime
Maladie la dance de St-Gui Maladie neurologique donnant une irrépressible envie de danser, la bouche écumante de bave jusqu’à épuisement
Maladie Le feu de St-Antoine Maladies de peau donnant des inflammation et de la fièvre

Si vous voulez les quelques autres expressions de ma liste, vous n’avez qu’à la télécharger ici au format Excel :

Télécharger le fichier
Vocabulaire médiéval
Des expressions dont vous pourrez vous servir pour donner de la couleur locale à vos descriptions médiévales

Pourquoi enrichir votre vocabulaire ?

Lorsque votre vocabulaire se sera enrichi, vous pourrez mieux exploiter les thèmes de votre scénario.

Des thèmes dans mon scénario ? Me direz-vous. Eh bien, oui ! Tout scénario qui se respecte renferme des thèmes. Comprenez par thème : des courants d’ambiance qui reviennent régulièrement tout au long de l’aventure.

Voici des exemples de thèmes : l’épique, l’humour, l’étrange, le mystique, l’horreur, la trahison, la romance, le désespoir, la folie, les parapluies ( ? ! ), la couleur rouge, la magie, l’expérimentation, le cirque, l’armée etc.

Comme vous vous en rendez surement compte, les possibilités de thèmes sont extrêmement vastes, et nous autres MJ, en insérons, même inconsciemment dans nos scénarios. Mais puisque le jeu de rôle passe par la description, les thèmes en font de même. Et lorsque vous souhaitez vraiment enrichir l’un des thèmes de votre scénario, il faut que vous maitrisiez assez de mots de vocabulaire différents de ce thème pour pouvoir efficacement le développer dans vos descriptions.

Vous vous souvenez peut-être de vos cours de lycée parlant des champs lexicaux : « tous les mots se rapportant à une idée, un concept ». En JDR, bien connaitre les champs lexicaux des thèmes de son scénario est important pour pouvoir faire de meilleures descriptions et améliorer votre ambiance.

Ex : vous avez décidé pour votre scénario de Warhammer de plonger les PJ dans une sombre histoire de skavens (monstres vivants dans des galeries creusées sous les villes) et vous prévoyez qu’une grande partie de l’aventure se passera dans ces galeries. Vous aurez du mal à être convaincant si les seuls mots que vous évoquent les descriptions de galeries sont : droite, gauche, bifurcation, souterrain etc.

Enrichissez un tout petit peu votre vocabulaire, et vous disposerez de nouveaux mots tout à fait accessibles à vos joueurs (et ces mots aux nuances différentes risquent aussi de déboucher sur de nouvelles idées d’impro ! ). Pour les galeries, vous pourrez retenir les mots : boyaux, caverneux, caverne, intersection, dénivelé, cavités, anfractuosité, cuvette, stala/ctites/gmites, gravats, lichen, charpente, excavation, effondrement, volée de marches, écho etc. Tout le monde connait ces mots, ou du moins en perçoit le sens, mais le défi, pour nous MJ, ce n’est pas de les connaitre, mais de s’en servir effectivement lors d’une description. On y pense souvent avant la partie, mais on a souvent la mauvaise habitude de les oublier au moment où ils pourraient réellement enrichir une description.

Je tiens aussi à préciser que lorsque je vous conseille « d’enrichir votre vocabulaire », je ne pars pas du principe que je suis une sorte de SUPER MJ‚Ñ¢, capable d’écrire des dicos de mémoire et que vous n’êtes qu’une bande d’analphabètes demeurés. Non, ce que je veux dire, c’est : pensez à potasser quelques pages bien choisies juste avant de maitriser une partie où on risque de rencontrer des mots bien spécifiques, juste histoire de vous remettre fraichement ces mots en mémoire.

Voilà pourquoi enrichir notre vocabulaire peut servir notre ambiance. Surtout lorsque ce vocabulaire touche directement l’un des thèmes de notre scénario.

En résumé : LISEZ BEAUCOUP !

Article(s) connexe(s)

Lien Permanent pour cet article : http://www.ajdr.org/descriptions/vous-impregner-du-vocabulaire-en-rapport-avec-votre-jeu

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Yakuru

    A ce petit jeu là, la boite “Planescape” de la 2e édition d’AD&D (maintenant introuvable, une véritable relique!) est particulièrement bien foutue : le livret de base est rempli d’expressions d’argot utilisé à Sigil, la cité des portails. Argot qui s’inspire d’ailleurs beaucoup de véritables argots!

    Une fois maitrisés les expressions courantes et l’accent “bouseux med-fan”, on s’y croirait!

  2. Saint Epondyle

    Le Jeu “Les Ombres d’Esteren” propose d’ailleurs un grand nombre d’éléments de langage pour comprendre et s’immerger dans l’univers. c’est particulièrement appréciable je trouve.

  3. Lledelwin

    A la fin de “Fortune de France” de Robert Merle se trouvait un lexique de termes du XVIIeme siècle.
    On peut en retrouver certains sur le site de France 2 consacré au feuilleton Nicholas le Floch. http://programmes.france2.fr/nicolas-le-floch/

    Les pages de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, les vieilles éditions du dictionnaire de l’Académie Française, beaucoup d’ouvrages de Voltaire sont également en ligne.

  4. Yot

    Pour utiliser le vocabulaire plus facilement en cours de jeu, surtout si on ne l’a pas encore bien assimilé, on peut avoir une feuille volante par thème, sur lesquelles on écrit en majuscule et très gros une vingtaine de termes.

  5. Roland

    Très bons conseils, merci. Dommage que le lien vers le fichier Excel ne marche pas.

    1. ajdr.org

      C’est chose réparée (désolé pour les bugs résiduels, le site sort d’une grosse migration/ponçage avec une petite gueule de bois) :]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>