Guide de réalisation de vos plans

1 : Partez d’un plan de base, photocopiez-le, si possible en l’agrandissant (Si ! Si ! La majorité des photocopieuses savent faire ça !). * Si vous avez un scanner, scannez votre plan dans une résolution correcte en vue de son impression future (200 à 400 ppp par exemple) et redimensionnez l’image scannée de sorte qu’elle corresponde à l’échelle de vos pions/figurine (la base de vos pions est sensé mesurer 1m-1m50 dans la réalité), calculez tout ça et au boulot !


2 : Repérez et mettez en évidence avec un crayon de couleur par exemple toutes les informations figurant sur votre plan et que vos joueurs ne seront pas sensés connaitre au moment où leur personnages débouleront dans la pièce. (N.B. cette étape est facultative, mais ne venez pas râler si vous oubliez de virer une annotation compromettante à l’étape d’après)

 

ex :

- Symbole de porte secrète, d’emplacement de l’ennemi invisible ou caché derrière la porte
- Indication ” chambre hantée “, ” Lieu du guet-happen ” etc.


3 : faites disparaître ces mentions parasites au Tipex, retouchez éventuellement l’image avec un crayon/stylo noir en essayant de vous appliquer…

 

* Si vous disposez d’un logiciel de retouche de photo et que vous vous sentez assez sur de vous, vous pourrez vous passer de Tipex pour lui préférer le bénéfice des “calques”, gommes et autres tampons de motifs des logiciels d’édition photo (Photoshop, Gimp etc.)


4 : si possible, photocopiez à nouveau votre photocopie (vous pouvez encore agrandir l’image pour que l’échelle corresponde en gros à la taille de vos pions/figurines de papier)

 

* Si vous travaillez sur ordinateur, ignorez cette étape, contentez vous d’imprimer le résultat final sur papier.


5 : A ce stade, votre plan peut afficher une sorte de tramage assez inesthétique, rassurez-vous, c’est tout à fait normal. L’opération suivante consiste en un découpage des zones de votre plan EN FONCTION DE L’ANGLE DE VUE des personnages qui visitent les lieux. Pour chaque section de plan, posez-vous la question : de quel côté vont-il rentrer dans cette pièce/grotte/clairière etc. et que verront-il effectivement ? Tenez compte des obstacles au champ de vision, de la disposition des lieux, des couloirs etc. Prenez donc votre cutter/ciseaux et allez-y gaiement, comme ci dessous

 

Truc : quand vous découpez une pièce, prenez bien soins de découper AU MILIEU du mur qui l’entoure, histoire que votre plan reste compréhensible en cours d’.


6 : Gardez précieusement chaque section découpée dans une enveloppe ou autre histoire de rester crédible en n’égarant pas la pièce d’invocation finale du démon dans les baskets de votre petite soeur ! 😉

 


7 : Quand vos joueurs exploreront les lieux, vous n’aurez qu’à remonter votre “puzzle” au fur et à mesure de leur exploration, tout en vous repérant sur la carte de base de votre scénario.

 


Vous souhaitez quadriller votre plan ? Ou mieux, le couvrir d’hexagones ? Pas de problèmes tant que vous avez un logiciel de retouche qui supporte les calques et les tampons de motif.

 

- Téléchargez les motifs ci dessous.

- Ouvrez-les sous Photoshop (par exemple)

- Sélectionnez-les en entier (CTRL + A)

- Redimensionnez-les en fonction de votre échelle

- Allez dans le menu “édition”, cliquez sur “utiliser comme motif”.

- Sélectionnez l’image sur laquelle figure votre plan

- Créez un nouveau calque

- Utilisez dessus l’outil “Tampon de motif” de préférence avec une forme de tampon large (200 Px par exemple)

- Allez-y remplissez tout le calque de votre motif de carreaux ou d’hexagones, n’oubliez aucun endroit où les personnages sont susceptibles d’évoluer.

- Une fois ce calque plein, assurez-vous qu’il se trouve au dessus du calque de votre plan, – Double-cliquez dessus : dans la zone “mode de fusion” choisissez “produit”, dans la zone “opacité”, sélectionnez une valeur entre 65 et 100.

Tadaaaaa !!! Votre plan est couvert d’hexagones/cases et il est prêt à être imprimé.

Motif de quadrillage (clic droit et “enregistrer l’image sous…”)

Motif pour à hexagones (clic droit et “enregistrer la cible sous…)

N.B. : Si vous voulez obtenir des plans qui dépassent la taille du A4, il n’est pas nécessaire de disposer d’une imprimante A2 ! Il vous suffit de diviser votre plan final en autant de sections d’environs 19cm sur 25cm qu’il sera nécessaire, d’imprimer le tout et de re-scotcher les différentes sections entre elles avant de commencer le travail de découpe des “sections d’explorations”.

Il existe également des logiciels d’impression poster via le format A4 qui se chargeront de dimensionner-découper-imprimer proprement tout les morceaux de votre puzzle de poster. Pensez-y si votre plan est vraiment large.


Article(s) connexe(s)

Lien Permanent pour cet article : http://www.ajdr.org/techniques/accessoires/guide-de-realisation-de-vos-plans

(3 commentaires)

  1. Je trouve que cette méthode est très efficace pour monter un plan. Je pense qu’avoir une maquette de la maison permet d’avoir une vue plus détaillée. En plus, je trouve que les plans linéaires donnent parfois de fausses idées. Mes parents ont construit une maison et sur le plan, c’était parfait. Mais quand elle fut bâtie, le résultat ne correspondait pas à l’image qu’on avait dans la tête. Peut-être qu’ils n’ont pas su dessiner le plan.

    • erwik on 8 septembre 2010 at 10 h 58 min
    • Répondre

    sympa bien qu’un peu léger, en plus les images s’affichent pas, ce qui est tout de même dommage

    1. Ah oui, le site a subit un lifting récent, on voit encore les fils qui dépassent. Merci pour ton retour

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.