Caisse à liens ‚ Scrumblr : un tableau de notes collaboratif

Voici Scrumblr, un outil en ligne qui vous propose de créer des tableaux de notes :

Scrumblr - une application originale de Aliasaria

 

Fonctionnement :

Le principe n’est pas super compliqué : vous choisissez un titre à votre tableau, par exemple “Masques”. L’application crée immédiatement un répertoire du même nom (http://scrumblr.ca/Masques).

Votre tableau est vierge à la création, mais vous pouvez redéfinir sa taille et lui ajouter des colonnes (symbole “+” à droite) dont vous définirez un titre. Ensuite un clic sur le signe “+” situé en bas à gauche et poufpastèque ! Voici que vous créez une petite note de couleur sur laquelle griffonner une ou deux lignes de texte.

C’est un outil super léger pour en cours de partie. Je pense qu’il est principalement destiné aux scénarii d’ biens denses. Je pense en particulier à des jdr comme , Shadowrun ou l’Appel de Cthulhu.

C’est un outil plus destiné aux joueurs qu’à un MJ puisqu’il bénéficie d’une fonction collaborative. On peut aussi imaginer un usage pour tous les participants. Il suffit de se connecter à l’adresse web du tableau (http://scrumblr.ca/Masques dans l’exemple) pour visualiser le tableau et éventuellement à renseigner son nom pour que tout le monde sache que vous êtes connecté.

Si besoin, une fonction loupe est présente. Elle réduit la taille des notes pour en coller d’avantage dans chaque colonne.

Il existe aussi un système de pastilles colorées à glisser-déposer sur les coins des notes. Ca peut servir pour identifier l’auteur de chaque note en cas de nombreux participants.

 


Usages :

Scrumblr séduira peut être les joueurs de jdr en ligne. Pour les autres, je pense qu’on peut détourner son utilisation en en faisant une aide de jeu pour un scénar d’enquête : par exemple pour un jdr / lorsque les PJ risquent de visiter le QG du camp d’en face.

Imaginez : vous préparez votre tableau à l’avance avec vos notes-indices et au moment où les PJ visitent la pièce “du tableau d’affichage”, vous refilez une tablette avec votre joli tableau dessus. Les joueurs pourront “manipuler” les notes du bout des doigts (et pourquoi pas découvrir cette note secrète qui était épinglée juste derrière deux autres.

L’outil pourra aussi faire son petit effet pour gérer les rollcalls de vos partie de COPS. Surtout que vous, MJ, pourrez modifier le contenu des notes à distance, bien planqué avec votre ordinateur derrière votre écran de jeu.

 


Intérêt :

Les moins :

  • globalement gadget
  • pas d’aide à l’utilisation
  • nécessite quelques minutes de prise en main au départ (ergonomie perfectible)
  • parfois des problèmes de résolution viennent compliquer la lisibilité des notes d’un utilisateur à l’autre (problème de chevauchement différents)
  • pas de possibilité de sauvegarder un tableau dans un fichier (sauf capture d’écran)
  • l’application n’est visiblement plus mise à jour, il manque quelques fonctionnalités pour devenir réellement “rôliste-proof”
  • vos notes sont publiques et modifiables par tout le monde, y compris Kevin666, joueur germain vindicatif de fps pré-pubère et grand fan de Nyan Cat devant l’Éternel.

Les plus :

  • gratuit
  • rapide
  • multiplateforme (y compris sur , mais sans la possibilité d’éditer le texte des notes)
  • pas de création de compte
  • Vos notes sont sauvegardées en lignes (pour combien de temps ?)

 


Bilan :

Au final, Scrumblr reste à mon sens un gadget à ne conseiller qu’aux tables super équipées en terminaux informatiques ou aux parties de jdr en ligne. Adoptez-le ou conservez vos notes à complot traditionnelles mais par pitié, coupez le son du Nyan Cat ! ;]

Article(s) connexe(s)

Lien Permanent pour cet article : https://www.ajdr.org/caisse-a-liens/caisse-a-liens-scrumblr-un-tableau-de-notes-collaboratif

(1 commentaire)

  1. http://en.linoit.com/
    La même chose avec une petite inscription gratuite.
    Qui évite que n’importe qui puisse modifier le contenu.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.