E-pawn – Une interface de représentation interactive (pour rôlistes ?)

E-Pawn est une française sous laquelle est en train de se préparer plusieurs produits intrigants.

Le E-Pawn Arena se présente comme un écran (il existe une autre déclinaison de produit), on s’en sert pour afficher un contexte visuel qui réagit à la présence de tags électroniques sans fils (techno voisine du RFID) posés sur l’écran.

Ces tags sont prévus pour être fixés sur des éléments mobiles (généralement des figurines) qui, une fois manipulées vont générer des interactions avec le contenu affiché sur l’écran.

Un petit exemple illustré du bouzin :

http://www.epawn.fr/ – tous droits réservés

Une illustration encore plus parlante avec cette démo vidéo.

A la base, la solution est plutôt intéressante pour une utilisation à la sauce jeux de plateau, mais comme d’habitude, les cyber-MJ peuvent déjà penser aux moyens de détourner son utilisation pour faire du JDR.

  • Certains y verront le tableau de représentation ultime pour les phases de combat.
  • D’autres pourront redouter une progressive matérialisation du jdr et voir dans cette techno un outil d’érosion de la dimension imaginaire du jdr.
  • Les derniers continuent de manger leur pizza en observant avec la sagesse d’un grand maître du Kung-fu de la grue.

Je ne sais pas pour vous, mais je me situe imprécisément au carrefour des 3 tendances : le truc me semble intéressant si on l’utilise comme un outil ponctuel, quand on en a réellement besoin et avec des canons de jeu compatibles.

Je me vois mal proposer une scène d’ Epawn à mes joueurs de Cthulhu : trop fort potentiel de dissipation d’ambiance (en revanche, l’adaptation pour Horreur à Arkham ou les Demeures de l’épouvante est carrément cool).

Le truc devient soudain mortellement dément pour représenter des batailles de grande échelle à Star Wars ou Mechwarrior (réédité cette année).

Ce qui me laisse dubitatif, c’est l’échelle de jeu imposée par le matos : l’écran n’est – pour l’instant – pas assez grand pour représenter de grandes avec une échelle de figurines 25mm. Du coup, et à ce stade du proto, E-pawn Arena nous condamne à jouer de petites escarmouches de couloirs et de petits égorgements d’écurie en nous laissant rêver à de plus grandes échelles de représentation (par exemple, la prise du château d’une célèbre campagne prochainement réeditée). Même avec la possibilité de scroller la carte, je ressent intuitivement un sentiment de claustrophobie en regardant les figurines faire face au bord de l’écran.

On pourrait remédier au problème en changeant l’échelle du plan et en utilisant des figurines à l’échelle 10-6mm, mais du coup, les socles présentés dans la démo seraient inadaptés parce que trop encombrants.

Psssst Monsieur E-pawn; pense à faire des tout petits tags pas trop chers, je t’offrirai ma clientèle de geek en retour ! (sous réserve de récession mondiale généralisée / de mise en esclavage économique des classes moyennes françaises et/ou d’installation prématurée d’un nouvel ordre mondial).

Vous l’aurez compris, ma conclusion n’en est pas vraiment une : Pour savoir si la marque E-pawn rencontrera son public de rôlistes, nous devrons patienter encore quelques mois jusqu’à sa sortie et à la définition finale de ses spécifications.

En temps que juriste PI multiclassé, je souhaite tout de même bien du plaisir aux deux courageux entrepreneurs qui portent l’invention, la négo/conclusion des licences sur les jeux cartons risque d’être sacrément absorbante – ne négligez pas de bien relire vos NDA ^^

Dans tous les cas, à vous de vous faire votre première idée avec les tas de vidéos sur les proto (produits ?) existants

ou avec la présentation exhaustive sur la chaîne de Tric-Trac

et pour les Geek pure player ou les fans du jdr jeu D&D4

Article(s) connexe(s)

Lien Permanent pour cet article : https://www.ajdr.org/caisse-a-liens/e-pawn-une-interface-de-representation-interactive

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.