Interpréter un Allemand Pulp

Et pour la suite :

Parler l’Allemand Pulp

Le choix de la langue

L’accent Allemand Pulp

Décrire Allemand Pulp

Vivre Allemand Pulp

Le méta jeu Allemand Pulp

Entretenir son Allemand

Quelques adresses

Ce premier article sur l’ abordera un type de personnage bien connu des Rôliste et des cinéphiles . Il s’agit de la figure de l’Allemand.

Notez que l’article a été découpé en trois pages pour plus de lisibilité


image theme

Je présente d’hors et déjà mes plus plates excuses à toutes les personnes qui se sentiront offensé par le contenu de cet article. Il ne s’agit naturellement pas de brosser le portrait d’un allemand type, ou de se lâcher sur nos camarades d’outre-Rhin. L’Allemand auquel je vais tacher de donner vie ici, c’est l’Allemand pulp ou hard pulp, cette figure type qu’on retrouve dans un contexte 1920-1950 et qui apparaît dans des tas de films et à commencer par la série des Indiana Jones.

L’Allemand apparaît aussi dans le cinéma français, en particulier si on remonte quelques décennies en arrière avec la Grande Vadrouille, les aventures de la Septième Compagnie ou de Papy fait de la Résistance avec ses figures allemandes qui tirent vers le burlesque.

Souvent soldat, toujours discipliné, sauf lorsqu’il s’agit de porter le coup de grâce au héros, l’Allemand sera un PNJ coloré pour tout MJ. Il sera également un rôle très « couleur locale » pour tout joueur qui se respecte.

L’Allemand est tenace, implacable, organisé et n’a pas son pareil pour gagner des collections de coupes galactiques de chaises musicales (spécialisation charts Bavarois). Il nous surprend avec ses encas matinaux à base pain noir-saucisse-fromage-thé qui sont à la dégustation gastronomique ce que l’artillerie de campagne est à la diplomatie.

Il nous touche lorsqu’il déclame du Goethe pour déclarer sa flamme ou afficher son érudition. Vous voyez mieux de quelle figure je parle ? Exactement ! Donnons tout de suite un nom à cet archétype, appelons-le « Allemand Pulp ».

Voici les différentes thématiques que je vous propose pour interpréter vos Allemands.Pulp :

Les catégories d’Allemands Pulp

La manière d’interpréter un Allemand Pulp dépend beaucoup de sa catégorie de personnage, telle que les suggèrent les règles du genre Pulp.

Si l’on regarde quelques productions cinématographiques dans lesquelles les Allemands Pulp font leur apparition, on peut s’amuser à découvrir certaines règles de genre (des mèmes) qui les caractérisent. Les Allemands Pulps sont la plupart du temps des soldats (en civil ou en service) et ils ont tendance à se répartissent en trois classes :

Les sous fifres (APB)

Les gradés de classe inférieure (APC)

Les Allemands Pulps évolués (APE)

Notez que ma proposition de classification ne repose pas sur le grade réel des PNJ, mais d’avantage sur leur implication dans votre intrigue. Par exemple, un pilote de Stuka particulièrement vicieux (normalement un APB) pourra être considéré comme un gradé de classe inférieur (APC) s’il fait preuve d’assez de ténacité ou de ressources.

Pour des raisons évidentes, les joueurs interprèteront principalement des Allemands Pulp Evolutus. Ils peuvent aussi opter pour un Complexus s’ils ont le sens de la dérision et/ou dans le cadre de One Shot.

Passons en revue ces mèmes :

l’Allemand Pulp Basicus

Apparence :

Il est généralement stéréotypé comme un homme d’une trentaine d’année, svelte, en uniforme et propre sur lui. Un visage passe partout. Lorsque l’APB est une femme, elle sera généralement bien en chair et portera des tresses roulées sur la tête. Le genre Hard Pulp affectionne des hommes un peu plus âgés et moins bien rasés et les femmes un peu plus jeunes et sveltes. Le visage de l’APB n’est pas souvent mis en valeur peut être en raison de son affligeante banalité. La tendance s’inverse lorsque le scénariste a prévu une scène spectaculaire pour l’APB (mort ou destin particulièrement originale, réplique comique, manipulation d’un objet important pour le scénario etc.)

Comportement :

Lorsqu’il est en service, l’APB est une illustration vivante du manuel du parfait petit soldat. Il a tout de même tendance à être très mauvais au tir (surtout lorsqu’il s’agit de tirer sur le héro avec une arme automatique). Lorsqu’il n’est pas en service, l’APB est d’un naturel rieur et fêtard, la nuit tombée il s’enivre souvent avec ses semblables au son des chants folkloriques et des frappes sur les cuisses.

Dialogues :

L’APB ne parle quasiment jamais la langue des personnages joueurs. Rassurez-vous, de toute façon il ne parle pas beaucoup en service. Lorsqu’il le fait, son débit de parole évoque une arme au coup par coup : il ne fait qu’aboyer des instructions courtes sur un ton péremptoire.

Lorsqu’il s’adresse à ses supérieurs, il emploi le même débit de paroles mais sur un ton radicalement plus respectueux et impersonnel.

En patrouille, loin de ses supérieurs, il bavardera en allemand avec ses semblables de même grade (Vous ne parlez pas un mot d’allemand ? Lisez donc mon conseil un peu plus bas pour interpréter ce genre d’échanges). Ah, n’oubliez pas, L’APB aime bien siffloter lorsqu’il est seul, et c’est souvent des chansons anglaises, américaines ou françaises (pensez Edith Piaf ou écoutez-vous si ce n’est pas déjà fait une bonne anthologie de la chanson française des années 30).

Dans le civil l’APB est un homme ou une femme comme les autres, il parle 90% d’allemand et baragouine les 10% restant dans un français souriant et mal assuré.

Pour les MJ – Implication dans l’intrigue :

L’APB par définition n’a pas de rôle clef à jouer dans une intrigue. Ses interventions sont souvent cantonnées aux seules scènes d’actions. L’APB est un anonyme, presque un mannequin recruté pour meubler des endroits de sa présence tout en portant un uniforme. Sa plus haute destinée est de blesser légèrement un héro ou de participer à son incarcération. Il pourra espérer donner l’alarme lorsqu’il aura remarqué le groupe de PJ, mais ne nous y trompons pas, son rôle principal est celui de figurant et de victime des héros.

Le sang :

Vu que l’APB est un simple exécutant des ordres de ses supérieurs, on remarque qu’il ne saigne pas très souvent, les héros ont même l’obligeance de l’assommer et/ou de le ligoter au lieu de le passer sous le crible de la mitraille.


L’Allemand Pulp Complexus

Apparence :

l’APC est généralement un homme. Il a une tendance à l’embonpoint et à la calvitie. Et pour cause : il passe plus de temps à surveiller les manœuvres depuis son kübelwagen qu’à y prendre part. Ses traits traduisent une sorte de ruse sadique matinée d’un sens certain de l’humour (dans le civil). Sa taille très moyenne lui autorise des apparitions théâtrales hors de la forêt des subalternes dont il s’entoure pour compenser son manque d’entraînement martial. L’APC a généralement entre 40 et 55 ans.

Comportement :

L’APC a deux visages : Il est autoritaire, menaçant, colérique et impérieux avec ses hommes et ses prisonniers. Il devient carpette, obséquieux et flagorneur avec ses supérieurs.

Attention, n’interprétez pas votre APC comme un personnage stupide, ce qu’il est loin d’être. Pensez plutôt à un roseau qui penche avec force en fonction de la direction du vent de l’autorité. Il utilisera toutes ses ressources (principalement sa ruse) pour satisfaire son but premier : rester à sa place en donnant l’impression qu’il fait bien son travail. Vous pouvez toujours laisser croire aux autres que votre personnage APC est un parfait imbécile, c’est une excellente stratégie si vous voulez les surprendre ensuite.

Ce qui est intéressant en terme de jeu, c’est que l’APC se livre souvent à des effets de manche et d’esbroufe pour convaincre les gens en amont et en aval de sa position hiérarchique. En tant que MJ, ces petits moments sont de véritables joyaux d’humour et d’ambiance à servir à vos joueurs.

Ex :

– à un prisonnier interrogé dans son bureau de travail : « Che fois que fous condemplez avec un intérêt léchitime cette décoration accrochée au mur, il s’achit de la croix de fer qui m’a été remissse pérzonéleument par notre Fuhrer ! »

– à un supérieur (en fait un PJ déguisé) lors d’une visite de contrôle du Stalag dont il a la responsabilité : « Jawohl Hauptman ! Je veillerai perzonnellement à ce que les respontsables de cet odieux crime (une tache de dentifrice sur le sol d’un baraquement) soient immédiatement fusillés ! », si vous pouvez vous mettre au garde à vous en regardant le plafond tout en hurlant comme un porc qui se fait égorger en prononçant ce genre de tirade, vous ferez votre petit effet.

Un autre point intéressant d’interprétation concerne le self contrôle de l’APC. A la différence des autres catégories d’Allemands Pulps, le Complexus est très expressif. Il sort souvent de ses gonds, il hurle, transpire, gifle, tape du pied, fait les yeux doux, tremble, gesticule frénétiquement en fouettant l’air avec sa cravache etc. Cette caractéristique en fait un personnage très humain. En mode Hard Pulp, l’APC a tendance a rester un peu plus sur sa retenue, mais continue à manifester ses émotions avec les traits de son visage, ou son regard.

L’Allemande Pulp Complexus ressemble assez à son alter ego masculin, elle sera simplement moins théâtrale.

Dialogues :

L’APC est une caricature, ses interventions verbales doivent bien trancher avec le rôleplay fade des APB qui l’entourent.

Lorsqu’il est en service, l’APC s’exprime aux mêmes rythmes qu’une carabine semi auto :

– Il parle peu avec ses subalternes et préfère aboyer ses ordres au coup par coup en attendant d’être obéit.

– Lorsqu’il s’énerve l’APC peut également passer en mode semi auto en débitant de petites séries de mots bien secs et claquants.

Lorsqu’il n’est pas en service où lorsqu’il s’adresse à ses supérieurs, L’APC peut également parler comme un individu normal. Plus spécifiquement, il fera usage de maladroites références culturelles en espérant se faire passer pour une personne raffinée.

Enfin, il peut arriver que l’APC use d’un ton mielleux et une voie douce mais ne vous y trompez pas, il n’emploi cette délicatesse que pour mieux fondre sur sa proie (juste avant de beugler une sanction ou de ruiner les plans des PJ avec un sourire sardonique).

Pour les MJ – Implication dans l’intrigue :

Il matérialise souvent un obstacle de moyen importance dans un scénario ou une campagne. Si l’APB prend une place toute particulière dans vos scènes d’action Pulp, l’APC s’épanouira à merveille dans vos phases de discussions. Pensez à lui pour vos interrogatoires !

Plus que tout, il excelle à déjouer les plans des PJ, surtout si c’est pour présenter, en bon chien de chasse, le fruit de ses efforts à son maître : l’Allemand Pulp Evolutus.

N’hésitez pas, faites-en un « ami pour la vie » des personnages avec lesquels il entretient un antagonisme : lorsque ceux-ci auront connu un échec et se feront « cueillir » par les allemands, n’oubliez jamais de faire débarquer votre APB préféré. En détestable inspecteur de travaux finis, il se fera toujours un devoir et une joie de venir rappeler leur échec aux PJ/PNJ tout en les humiliants et se pavanant (le coup du ricanement et de la botte boueuse posée sur la joue d’un personnage maintenu à terre fait TOUJOURS son effet, pensez-y).

Le sang :

L’APC peut saigner, mais les règles du genre n’autorisent cela que lorsqu’il aura fait preuve d’une cruauté/vanité excessive ou s’il a enfreint une règle moral fondamentale au cours du scénario (et oui, écraser le visage d’un PJ avec sa botte est une règle moral fondamentale pour un APC qui serait PNJ).


L’Allemand Pulp Evolutus

Apparence :

C’est une règle d’or, l’APE est toujours classe. Que ce soit par le port impeccable de son uniforme ou par son attitude de conquérant, l’APE en jette. Même une vilaine cicatrice en plein visage lui donnerait de l’allure. Le constat est naturellement valable pour les APE de sexe féminin dont l’aura classe et glamour en fait de parfaites petites tornades à aimer-détester.

Même après un combat acharné dans la boue et le cambouis, son aura Pulp laissera l’APE se relever avec tout au plus quelques traces mettant en valeur sa silhouette sportive et une petite frange de cheveux scientifiquement décoiffés.

Bien qu’il soit rarement jeune ou adolescent, L’APE n’appartient à aucune tranche d’âge particulière. Ce qui le distingue nettement des autres Allemands Pulp c’est l’intelligence froide qui brille dans son regard et l’impression de self contrôle qu’il dégage en permanence.

Comportement :

L’APE occupe essentiellement une position de retrait, il participe rarement à l’action, préférant ourdir ses sombres desseins en coulisse. Lorsqu’il apparaît, c’est presque tout le temps pour avoir l’air énigmatique ou sur de lui, ce qui ne manquera pas d’irriter les autres joueurs.

Attention, l’APE sait bien que ses subordonnés sont plus disciplinés que talentueux. Il sait que tôt où tard il va devoir se remuer pour remettre un peu d’ordre germanique dans le scénario.

Lorsqu’il se décide à devenir actif, l’APE ne brasse pas de vent, il est rapide, organisé et diablement efficace.

En général ce genre de personnage jouit d’un haut score d’intelligence alors écoutez moi bien : cette intelligence ne doit pas rester qu’un simple score sur le papier ! Interprétez votre APE en conséquence : une fois qu’il aura compris qu’un obstacle barre son passage, il tendra des pièges diaboliques, il bluffera, déjouera les plans antagonistes et essaiera d’avoir toujours une longueur d’avance sur eux. Pour avoir les coudées franches, il enverra ses hordes de seconds couteaux (les APB et APC) pour occuper l’adversaire et gagner du temps.

Attention, si vous êtes MJ, veillez TOUJOURS rester impartial : votre APE, aussi vicelard qu’il soit, ne sait pas ce que vous MJ savez de l’intrigue. Par conséquent, veillez toujours à « compartimenter » les informations en cours de partie (ce que vous savez en tant que MJ ‚ ce que votre APE sait).

Dialogues :

en service L’APE parle peu, en revanche il fait des phrases complètes, ce qui est souvent plus inquiétant pour des auditeurs qui auraient déjà fréquenté les échelons inférieurs de la hiérarchie. Son accent allemand n’est pas très prononcé (il a voyagé), et le peu qu’il lui reste est raffiné.

L’APE est cultivé et instruit, il parle de manière subtile. Même lorsqu’il s’adresse à un caporal imbécile, il pourra parfois user de second degré pour son propre divertissement.

Lorsque l’APE veut devenir menaçant, il privilégiera le regard à la parole ou programmera ses non-dits de manière assassine.

Si l’APE devait être une arme, il serait la baïonnette : d’une droiture et d’une élégance certaine, il n’intervient pas souvent, mais lorsqu’il le fait, le résultat est tranchant.

Dans le civil, l’APE n’est pas foncièrement différent, ses sujets de conversation seront juste un peu plus variés.

Si vous devez interpréter un Allemand Pulp Evolutus au cours d’une conversation avec des antagonistes, je vous recommande chaudement de vous familiariser avec la « Tarentinade » à l’allemande. Le truc consiste (comme le fait Tarentino dans certains de ses dialogues ‚ ex : Inglorous Basterds) à lancer votre APE dans un monologue sur un sujet totalement insignifiant et si possible pittoresque. Au fil de la conversation, le récit devient de plus en plus inquiétant et de plus en plus proche de la situation actuelle de vos auditeurs. Si vous vous efforcez de garder le sourire et un air détaché tout du long, l’histoire n’en produira que plus d’effet. A la fin, la morale fera comprendre à votre auditoire que l’APE a parfaitement saisi leurs intentions/plans.

En général vous aurez le droit à une scène d’extrême violence juste à la fin du récit.

Je trouve que ce genre de scène peut laisser d’inoubliables souvenirs, surtout si vous trouvez un sujet d’improvisation qui vous inspire et si vous employez le truc de manière assez espacée et à un moment vraiment adapté.

Exemples d’histoires :

– l’histoire de la grand-mère de l’APE qui n’arrivait jamais à faire un gâteau de Kermès meilleur que celui de la voisine.

– L’histoire du chat qui traversait toujours la route sans se faire blesser.

– L’histoire du bousier qui arrive sur un champ de bataille.

– L’histoire du boucher qui aimait les couteaux aiguisés.

Pour les MJ – Implication dans l’intrigue :

L’APE est clairement là pour intervenir à la fin de votre scénario/chapitre/campagne. Avant ce moment, les joueurs devraient être au courant de son existence de manière indirecte. Des PNJ peuvent parler de lui, on peut entendre une info le concernant à la radio, voir une affiche de propagande à son effigie près d’une caserne militaire etc.

Faites ressentir aux joueurs qu’il ne s’agit pas de n’importe qui. Si vous sentez à un moment où à une autre qu’ils commencent à nourrir un certain respect pour votre APE, vous avez réussi votre interprétation et vous êtes parés à passer à la phase 2 du scénario ; celle où l’APE va devenir leur pire cauchemar.

Le sang :

L’APE est un parfait salopard qui se drape dans une respectabilité à toute épreuve. Ne vous y trompez pas, il sait parfaitement ce qu’il fait et ordonne, il est au courant du plan ! Il sait pour les déportations, il sait pour les disparus, il sait pour votre petit frère qui pleure, il sait pour le trou dans votre chaussette ! Envoyer ses hommes à une mort certaine ne lui arrache qu’un petit bâillement blasé. C’est peut être même lui la Némésis des personnages ?! Alors bien sûr qu’il peut saigner ! Et si ça peut arriver dans le cadre d’une mort spectaculaire, ne vous en privez pas.


REGARDEZ BIEN PLUS BAS, L’ARTICLE CONTINUE SUR LA PAGE 2

Article(s) connexe(s)

Lien Permanent pour cet article : https://www.ajdr.org/techniques/interpretation/interpreter-un-allemand-pulp

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Sylvie on 21 février 2015 at 18 h 08 min
    • Répondre

    J’aurais bien aimé jouer un soldat allemand. Mais pour une femme, je pense que c’est assez impossible, non? Surtout si le film se situe durant la deuxième Guerre Mondiale par exemple.

    1. Oh, pas de problème, même si les fictions sur le sujet mettent plutôt en avant les allemands pulp masculins, les conseils restent assez appropriés pour des personnages féminins.

      Le cinéma propose d’ailleurs plusieurs modèles convaincants, à commencer par l’autrichienne Elsa Schneider :
      Elsa Schneider

  1. Et un autre lien vers un fichier à télécharger sur le site de TOC qui vous propose d’autres expressions allemandes super utiles pour vos soldats :
    http://www.tentacules.net/index.php?id=67

    (zieutez parler allemand : grades)

  2. Voici un lien vers des photos zarbi et d’époque de soldats allemands (WWII).

    http://www.weirdpalace.com/german-soldiers-during-the-wwii/?utm_source=avalanchers.com&utm_medium=referral&utm_campaign=avalanchers

    1. Voici également une page de figurines papier à télécharger, utile si vous avez besoin de représenter des scènes d’action remplies d’allemands pulps basicus

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.