Révolution 9O8 – Spoil de l’intrigue

En résumé pour le MJ :

Dans ce scénario, les personnages vont enquêter sur un trafic de moelle épinière humaine. Leur piste croisera celle d’une escouade de SWAT corrompue, d’un chirurgien cannibale et autres sbires à la solde de l’UNION. Toute cette affaire sent l’espionnage, les expériences médicales innommables et la cybernétique malsaine. En toile de fond, l’affrontement de deux super calculateurs dont le terrain de jeu est la cité des anges. Le final sera frénétique, dans une ambiance de fin du monde bien glauque.

Retourner vers le pack du scénario

En détail : L’intrigue de ce scénario tourne autour d’une guerre jusque là silencieuse qui se joue en juillet 2031 sur des champs de bataille numériques californiens entre deux ordinateurs hors du commun :
d’un côté, le Core, un supercalculateur quantique de la corporation californienne Sentry Corps situé à Pasadena. Le Core est la première réelle Intelligence artificielle créée par l’homme.
De l’autre côté R908, un ordinateur en cours d’achèvement dans un laboratoire clandestin, en plein Los Angeles. Le R9o8, ou « Revolution 9 on 8 » est la réplique d’un supercalculateur neural (le 9o7) construit aux Etats Unis par des scientifique de la CIA.

Le scénario commence par la description d’un acte de piraterie informatique par une personne non identifiée, ce qui va permettre aux joueurs d’incarner dans un premier temps des logiciels d’intrusion, chargés de récupérer et extraire des informations d’une banque de donnée. La scène se passe dans un système informatique. Le succès ou l’échec de cette mission aura des répercutions sur la scène finale du scénario.

Les PJ, qui incarnent ensuite des COPS, vont être des pions occasionnels sur l’échiquier d’affrontement de ces deux intelligences artificielles.

Leur première scène en tant que COPS les place dans une mission d’escorte routinière d’un témoin un peu récalcitrant. Un appel d’urgence du central de police leur demande d’intervenir pour intercepter un camion conduit par des malfrats en fuite à deux pas de leur position. Pendant la poursuite, leur témoin va se faire tuer par une balle perdue. A l’issue de la course poursuite, les PJ découvriront que le Camion était piloté par des sortes de mercenaires bien armés qui convoyaient une dizaine de chiens. Dans le corps des chiens des pochettes de transport d’organes conservent des vertèbres humaines. La fin de cette scène leur fera rencontrer une escouade du SWAT, sympathisant de la cause Unioniste et qui a été corrompue grâce à des fonds de la CIA, par le scientifique qui travaille sur le projet 908 (M. Wandorn). Les joueurs n’auront pas de raisons de soupçonner directement l’escouade à ce stade de l’aventure.

Lors des scènes suivantes, les PJ auront à gérer beaucoup de choses :
les relations publiques vis-à-vis de la communauté Haïtienne à laquelle appartenait le témoin décédé. Un gang dont il était membre va même diriger un groupe d’émeutiers qui grossira d’heure en heure en se dirigeant vers le centre ville.
Les tensions internes avec la hiérarchie du LAPD qui les blâme pour la mort du témoin.
Les sollicitations de la presse à scandale
Le sort du chiot récupéré au milieu du carnage dans le camion
Surtout leur enquête concernant ce trafic de moelle humaine (un matériel de construction sensé arriver jusqu’à M. Wandorn pour achever son super ordinateur neural bâti avec des composants biologiques et des nano-chirurgiens).

L’enquête des COPS aura ensuite une structure ouverte : elle va les mener sur une chaîne d’approvisionnement de moelle osseuse humaine : du médecin cannibale déjanté qui enlevait les victimes et les disséquait chez lui à la supérette chinoise qui fournissait les chiens « transporteurs ». Ils auront aussi des raisons de croire que des policiers sont mouillés dans l’affaire.

Pour la suite, les PJ réaliseront que la demande d’interception du camion dans la matinée n’émanait pas du central du LAPD, mais probablement de relais radio défendus bec et ongle par des membres d’une corporation influente. A 17h, la première scène jouée du scénario produira enfin ses premiers effets en générant un blocage de tous les réseaux informatiques de la ville pendant 2 minutes. La ville déjà échauffée par les émeutes va plonger brièvement dans le chaos (pillages, incendies, manifestation apocalyptiques etc.).

Sur ce fond apocalyptique de 14 juillet 2031, alors qu’un orage naissant déverse ses trombes d’eau sur leurs têtes, les PJ seront contacté par le Core en personne (super ordinateur de Pasadena) qui a enfin localisé la cache de son rival le R908 et leur communique cette position par téléphone.

La scène suivante dépend de la réussite ou de l’échec de la mission des PJ dans la scène 1 :

S’ils ont échoué à rapatrier les données : Sur place, alors que toute la ville est en effervescence, les PJ vont pénétrer dans un labo aux apparences bioélectronique (façon Alien) ou ils vont affronter les SWAT corrompus, le R908 et le professeur Wandorn qui tente désespérément d’assembler les dernières pièces d’une bombe (magnétique) très puissante.

S’ils ont réussi à rapatrier les données : Sur place ils ne trouveront que le R908 et Wandorn qui chercheront à les détruire en ricanant : les SWAT corrompus sont en route pour livrer la bombe magnétique achevée à Pasadena, au lieu d’établissement du Core, les PJ réussiront-ils à les arrêter en empruntant l’hélicoptère abandonné des SWAT ?

La fin sentira la poudre, le sang et l’ozone.

Retourner vers le pack du scénario

Article(s) connexe(s)

Lien Permanent pour cet article : https://www.ajdr.org/telecharger/scenarii/revolution-908-spoil-de-lintrigue

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.